La Petite Brocante Aux Dames de Jadis

Articles "PETITE BROCANTE" de la boutique de Brest qui ne sont pas sur le site, mais que vous pouvez tout de même acheter !

Il peut s'agir de bijoux anciens, d'objets utilisés pour la déco de la boutique, de perles anciennes en déstockage... bref, profitez-en !


֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍

Gucci

Poudrier GUCCI véritable, en très bon état général.

Diamètre 8cm, circonférence 25,12 cm

Quelques micro-rayures au dos.

Poudrier Gucci
150,00 €

120,00 €

  • 1 à 5 jours de délai de livraison1

֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍

Esterel

 Boucles d'oreille J.ESTEREL Paris

Laiton doré à l'or fin, très bon état.

Boucles d'oreille Esterel
90,00 €

70,00 €

  • 1 à 5 jours de délai de livraison1

֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍

Bague Tank

Bague en argent 925, pavée de 28 grenats.

Bijou ancien. Taille 56

Bague Tank
160,00 €

120,00 €

  • Disponible
  • 1 à 5 jours de délai de livraison1
Bague tank pavée de grenats, bijoux anciens

 

 


֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍

Flacon de parfum

Flacon de parfum ancien, en verre pressé, facetté.

Tige intérieure en verre.

Manque la poire vaporisateur.

Hauteur 11 cm

 

Flacon de parfum
80,00 €

50,00 €

  • Disponible
  • 1 à 5 jours de délai de livraison1
Flacon de parfum ancien, bijoux anciens

 

 


֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍

Korloff

Flacon factice de parfum ancien, Korloff-Paris.

Le flacon est réel, seul le liquide est factice.

Verre taillé.

 

Hauteur 31 cm.

 

Korloff

150,00 €

  • Disponible
Flacon de parfum ancien korloff-paris, bijoux anciens

A retirer en boutique, pas d'envoi pour cet article.

 

 


֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍

Boutons Art Nouveau

Boutons de manchette ou chemisier Art Nouveau

OR DOUBLE A.S TITRE FIXE.

Diamètre 20 mm. 

Etat d'usure légère, vendus à la paire.

Boutons Art Nouveau

45,00 €

  • Disponible
  • 1 à 5 jours de délai de livraison1
Boutons de manchette Art Nouveau  OR DOUBLE A.S TITRE FIXE

 

 


֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍֍